Thomas Labarthe

Thomas Labarthe

Chief Revenue Officer  |  SDL

Thomas Labarthe a soif d’apprendre, continuellement. 

« Il existe un nombre minimum de tâches journalières que nous devons tous accomplir pour survivre. Mais j'apprécie aussi la souplesse et je suis toujours enthousiaste à l'idée de découvrir de nouvelles choses. J'essaie donc de sortir des sentiers battus. » 

Tout au long de sa carrière, il a choisi des postes en fonction de ce qu'il pouvait en apprendre. Apprendre lui procure également du plaisir en dehors du travail. Pour se détendre, il apprend de nouveaux rythmes à la guitare. (Le flamenco est l'un de ses styles préférés et Paco de Lucia l'un de ses guitaristes fétiches.) 

Et ce goût d’apprendre est de bon augure, car chez SDL, Thomas s’occupe d'aider la société à trouver de nouveaux secteurs de croissance. En plus du développement d'entreprise, il est chargé des opportunités de l'incubateur et de sujets complexes tels que la traduction machine et l'apprentissage machine. 

D'après lui, « il est aujourd'hui évident que toute entreprise se doit d'être numérique pour survivre et croître. Celles qui se développeront le plus vite sont celles qui savent comment tirer parti de l'apprentissage machine pour digérer les données qu'elles ont à disposition et en tirer la moelle pour améliorer leur activité. » 

Il manifeste un vif intérêt pour la recherche de nouvelles méthodes associant l'apprentissage machine et l'équipe de traducteurs et de linguistes talentueux de SDL. 

« L'interaction entre ce que les machines et les hommes font le mieux, chacun de leur côté, m'intéresse énormément. Comment capturer le meilleur des deux mondes ? Pour moi, SDL est une société pionnière à cet égard. C’est en effet une entreprise basée sur l'humain qui mise sur la technologie de l'apprentissage machine. SDL peut devenir un véritable leader sur notre marché. C'est la principale raison pour laquelle j'ai décidé de rejoindre la société. »