Jim Saunders

Jim Saunders

Chief Product Officer  |  SDL

Jim Saunders a toujours eu un penchant pour les sciences. Sa licence en science informatique lui a ouvert les portes du secteur informatique, mais, comme la plupart des ingénieurs, les disciplines plus littéraires n'ont jamais été son fort. Quand il était enfant, son professeur de français lui a laissé ce mot très aimable sur son bulletin annuel : « Jim est un très gentil garçon, mais il ne parlera jamais français ». Ce compliment maladroit a dû avoir l'effet d'un électrochoc sur Jim qui a alors trouvé la motivation pour apprendre à communiquer dans une autre langue. Quelques années plus tard, le jeune homme a non seulement déménagé en France où il a appris à parler couramment le français, mais il a également permis de résoudre l'une des plus grandes interrogations du secteur des logiciels au début des années 1990 : comment internationaliser et localiser des produits logiciels complexes pour qu'ils prennent en charge des langues complexes telles que le japonais, le chinois, le thaï, l'hébreu et l'arabe ? 

Aujourd'hui, ces questions sont moins pertinentes puisque l'internationalisation fait partie intégrante des systèmes d'exploitation modernes. Cependant, ses idées qui sortent de l'ordinaire et sa capacité d'adaptation face aux nouveaux défis lui ont bien servi. 

Originaire du Royaume-Uni, Jim a toujours particulièrement excellé en mathématiques et en physique, ainsi que dans les autres disciplines scientifiques et techniques. Toutefois, il lui fallait une troisième matière pour entrer en licence. Sur un coup de tête, il s'est inscrit en programmation informatique. Dès lors, il a pris à cœur de relever les défis les plus techniques qui s'offraient à lui. Après avoir obtenu son diplôme de l'Université de l'Essex avec mention et sa licence en science informatique, il a rejoint Digital Equipment Company, l'une des 3 plus grandes sociétés d'informatique des années 1980. 

Après avoir occupé plusieurs postes chez Digital, Apple et Netscape, Jim s’est laissé entraîner par sa curiosité jusque dans la Silicon Valley en Californie. Au poste de responsable du développement des applications métier chez Netscape, Jim s'est frotté au Web et à la création d'applications SaaS pour un public international. Plus tard, il s'est retrouvé à la tête des entités de développement pour Netscape.com, puis pour American Online où ses produits étaient utilisés par des centaines de millions de consommateurs dans le monde. 

Avant de rejoindre SDL, Jim a été vice-président exécutif chez Xura. Il était notamment responsable d'une entité de production internationale comptant plus de 700 collaborateurs. Quand on lui demande ce qui l'a attiré chez SDL, Jim explique : « même si le secteur a fait des progrès majeurs depuis les années 1990, les entreprises rencontrent toujours des difficultés pour livrer des produits multilingues en temps voulu et de façon rentable. Les langues, ou en tout cas ce qu'on en sait, demeurent l'un des plus grands défis techniques modernes, et je pense que le travail que j'ai commencé il y a 20 ans n'est pas encore fini. Je suis impatient de pouvoir réduire toute cette complexité avec SDL, leader dans le secteur des contenus multilingues ».